Voyage en Ecosse 2008

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 20 septembre 2008

05 juillet 2008 : c'est le grand voyage !

Chargement de la carte...
Nous devons arriver à 20h au plus tard à notre première location, près de Berwick-upon-Tweed. Nous voulions au départ partir le vendredi après-midi pour nous avancer et dormir en Angleterre... mais notre ainée doit avoir les résultats du bac vendredi soir, justement ! Tout est donc un peu bousculé, et nous décidons de partir le samedi très tôt et d'avaler tout le trajet en une seule journée, en nous relayant au volant.

Le départ est donc donné à 3h42 du matin ! Première étape, le tunnel sous la manche. Nous avons réservé pour le départ de 7h49. Tout va bien, nous sommes dans les temps. C'est la première fois que nous empruntons ce tunnel, c'est réellement rapide et tranquille. Tiens, en arrivant en Angleterre, nous réalisons qu'il y a une heure de décalage, mettons nos montres à l'heure !

Le long trajet pour monter en Ecosse est... long :-) . Les cartes Google Maps que j'ai imprimées avant de partir suffisent à nous orienter sans nous perdre tout le long des divers autoroutes. C'est en fait assez simple, il faut suivre "North" !

Les paysages sont peu variés. En tout cas, vus de l'autoroute. Il n'y a pas trop de monde, ça va. Les nombreuses petites aires de service "welcome break" ou "services" proposent des fast-food. Nous déjeunerons donc, à la grande joie des enfants, dans un MacDo, où on récupérera des ballons à l'hélium. Trèèèès pratique dans une voiture bourrée à craquer, n'est-ce pas. On réussit donc à leur faire abandonner ces cadeaux, ouf.

L'après-midi, nous avons beaucoup de pluie... et ce, jusqu'à l'arrivée à notre première maison, à Crathes View, Chrinside. Il est environ 18h heure locale (ils ont une heure de moins que nous).

Nous avons un peu de mal à trouver la bonne maison, car il y en a 2 identiques, et personne pour nous accueillir, nous avons juste un code. Je ne trouve même les digicodes en question ! Il faut dire que ce sont des très grandes maisons tout en hauteur, et il y a 3 entrées différentes à 3 niveaux différents... Notre papier de réservation indique que nous sommes dans la "première maison". Ok, vu de quel côté ?

J'arrive enfin à trouver les digicodes sur le côté des maisons, au niveau du rez-de-chaussée. J'en essaie une des deux au hasard. Ca s'ouvre !  Bingo !


La maison est neuve, ou pas loin. Tout est très moderne, très joli, très... couleur crème. Une grande cuisine très classe. Des interrupteurs lumineux un peu déroutant, avec 4 boutons sur chacun. On n'y arrive jamais du premier coup ! Par contre, on repère quelques soucis : une des chambres a des housses de couette, mais pas de couette à l'intérieur ! La porte d'une autre chambre ne peut pas se fermer à cause de la position des lits qui sont sur le chemin. On ne trouve pas l'interrupteur pour éclairer la salle à manger (pourtant, il y en a plein partout !).

Il n'y a pas non plus de produits ménagers ni de produits de base (sel, huile), donc il faudra qu'on fasse vite des courses, car j'ai bien apporté de quoi manger pendant le week-end, mais pas ces choses-là qu'on trouve toujours dans les locations, d'habitude.

Une heure plus tard, PetitChat a déjà écrit sur un mur crème de grands gribouillis au crayon à papier.... ahalala, une maison neuve et crème pour une famille pleine d'enfants, ce n'est PAS une bonne idée, je le savais ! Bon, demain est un autre jour. Le coin est très joli : nous sommes à côté d'une rivière et d'une falaise en face, c'est très vert.

Allez, on vide les sacs, on pose les doudous, on déplace les lits qui bloquent, et on se fait une bonne plâtrée de spaghettis bolognaise ! Au dodo.

dimanche 28 septembre 2008

Les maisons que nous avons louées

Chargement de la carte...
Nous avons trouvé nos 3 locations sur internet, en avril.

Au départ, en janvier, nous désirions partir en Islande, en fait. Mais à 7, cela coût un prix de dingue, vu qu'il faut y aller en avion, et louer une voiture sur place (7 places, donc, ou bien louer 2 voitures). Et trouver des locations pour 7 en Islande, c'est mission impossible. Il aurait fallu nous serrer, avec le consentement du proprio, dans un petit chalet de 50 m² prévu pour 6. Ou louer 2 chalets minuscules pour 4. En plus, YeDo n'obtenait pas la réponse de son boulot pour leur accord pour partir 3 semaines en juillet, on poireautait... En avril, l'agence de voyages que j'avais mise sur le coup me déclarait plus ou moins forfait pour les locations, et le budget était faramineux. Nous avons donc abandonné notre projet, et avons reporté notre voyage vers l'Ecosse.
Il nous fallait donc trouver des locations en avril pour le mois de juillet ! On ne savait pas trop si ce serait facile ou non, et ce que l'on pourrait trouver.

Finalement, nous avons donc trouvé notre bonheur sur internet. En nous y prenant plus tôt, nous aurions pu trouver moins cher, ou plus proche de certains coins touristiques. Mais nous n'avons pas trop à nous plaindre, nous avons été satisfaits !
Les sites que j'ai consulté : principalement Castles and cottages, qui permet la réservation en ligne, et des recherches par localité dans Google.

Nos maisons ont finalement été :
  • Crathes View à Chirnside,une maison toute neuve et moderne, très classe. Elle est toute en hauteur, on passe son temps dans les escaliers ! Confortable, et un joli environnement bucolique au bord d'une rivière. Un coin un peu paumé, par contre.
  • Aviemore Lodge à Aviemore, un pavillon de banlieue assez classique bien que joliment décoré. Un peu petit pour 7 : l'un de nous devait dormir dans le canapé-lit du salon, les chambres étaient très petites, et la table de la salle à manger était juste. Et pas de lave-vaisselle, aïe. Mais bien situé, par contre.
  • Incheril Lodge à Kinlochewe, une maison ancienne restaurée. En pleine cambrousse, avec un champ devant la maison où les cerfs venaient brouter chaque nuit. Très vieillot, mais confortable aussi, et beaucoup d'espace. Le proprio, Pat Wilson, semble être une star locale, propriétaire de pas mal de choses dans le coin... Une vraie maison de chasseurs et pêcheurs, avec gravures ad-hoc. Beaucoup d'espace, donc une maison très agréable. Coin paumé, mais c'est toute la région qui est comme ça, et il y avait de nombreuses balades à faire pas loin.

La maison de Chirnside

Chargement de la carte...


Lire la suite...

- page 1 de 12